Calculer sa pension de retraite peut être un véritable casse-tête. Le montant de votre retraite dépend de votre âge, de votre carrière, de votre situation familiale, de votre fonction professionnelle, et bien d’autres encore. Pour ne pas vous perdre dans les calculs, voici un récapitulatif de ce qu’il faut savoir sur la pension de retraite dans la fonction privée.

La pension de retraite d’un agent de la fonction privée est différente de celle d’un fonctionnaire civil. Pour le salarié privé, le montant est versé par le régime général de la sécurité sociale.

La formule de calcul pour évaluer sa pension de retraite

Votre pension de retraite se calcule grâce à la moyenne des salaires des 25 années les plus avantageuses de votre carrière, tout régime confondu.

Vous devez également calculer votre durée d’assurance, c’est-à-dire le nombre de trimestres effectués. Il s’agit de la somme des trimestres cotisés, de ceux assimilés et de ceux rachetés. Des majorations sont possibles si vous êtes à la charge d’un enfant ou d’un adulte handicapé ou si vous avez pris un congé parental d’éducation.

La durée de référence est quant à elle établie selon votre année de naissance. Elle varie entre 160 et 172 trimestres et la moyenne générale est de 166. Autrement dit, il s’agit de la norme pour obtenir une pension de retraite à taux plein.

Une fois ces montants en tête, vous pouvez procéder au calcul :

Votre salaire annuel moyen x Le taux de votre pension x La durée d’assurance du salarié au régime général / La durée de référence.

Pour obtenir une pension de retraite à taux plein (fixé à 50% de votre salaire), il faut que votre durée d’assurance soit égale à la durée de référence ou bien que vous ayez atteint l’âge bénéficiant du taux-plein automatique (à estimer selon votre âge).

Si votre durée d’assurance est inférieure à la durée de référence, vous subissez une décote, c’est-à-dire une liquidation de la pension avant l’âge de retraite. Le montant est alors calculé au prorata, en proportion du nombre de trimestres effectués, et vous recevez une pension dite réduite ou proratisée.

Si votre durée d’assurance est, au contraire, supérieure à celle de référence, alors vous bénéficiez d’une surcote. Le taux de votre pension est majoré.

Aides pour calculer sa pension de retraite

 

Deux personnes qui se tiennent la main en signe d'entraide.

 

Malgré toutes ces indications, calculer sa pension de retraite peut s’avérer compliqué. Il faut par exemple prendre en compte les arrêts de travail et la revalorisation du taux de retraite, qui a lieu chaque 1er janvier.

Pour estimer correctement sa pension et son âge de retraite, il existe différentes aides. En ligne, vous pouvez trouver des logiciels pour réaliser un diagnostic de retraite avec l’expertise de professionnels. Cela vous permet d’avoir un résultat précis et de ne pas faire d’erreur de calcul.

En prévision de la retraite, il faut également sécuriser son avenir avec les garanties de prévoyance. Il existe différents contrats adaptés pour la retraite :

  • La garantie perte d’autonomie
  • La garantie décès
  • L’assurance temporaire décès
  • L’assurance décès vie entière
  • Le contrat obsèques

Sachez qu’il existe également des formations prévoyance pour les conseillers des chefs d’entreprise. Ces experts en protection sociale, formés pour vous protéger, peuvent également accompagner votre cycle de prospérité et vous aider à calculer votre pension de retraite.