De nombreux fournisseurs de gaz et d’électricité proposent des offres toujours plus attractives sur le marché. Les tarifs varient d’un fournisseur à un autre en fonction des composantes de fourniture et aussi du profil des consommateurs.

En tant que consommateur, vous avez tout intérêt à faire jouer la concurrence pour souscrire le contrat le plus avantageux. Mais il n’est pas si facile de réaliser soi-même un comparatif des différentes offres, souvent complexes à déchiffrer et à comprendre.

Ce qu’il faut savoir : des entreprises de courtage en énergie proposent de réaliser gratuitement et sans engagement un comparateur gaz ou un comparateur d’électricité professionnel. Pour cela il suffit de fournir les informations demandées, puis vous recevez un document qui présente les 3 meilleurs offres du marché.

Qu’est-ce que je paie lorsque je règle ma facture d’énergie ?

Mes factures d’électricité et de gaz naturel se composent d’une part fixe, l’abonnement, et d’une part variable, relative à la quantité d’énergie consommée.

Il est important de savoir que quel que soit le fournisseur choisi, le prix final comprend toujours trois éléments :

  • La fourniture d’énergie
  • L’acheminement, qui couvre les coûts liés à l’utilisation des réseaux
  • Les taxes et contributions

La fourniture d’énergie

Il s’agit de la seule composante qui fait l’objet d’une concurrence entre les différents fournisseurs d’électricité pro, elle peut être donc être différente en fonction des fournisseurs.

Le prix de la fourniture d’énergie couvre les coûts du fournisseur, c’est-à-dire, ses achats d’énergie (approvisionnement en gaz naturel et en électricité), de production pour les fournisseurs qui exploitent des centrales de production, et la commercialisation.

L’acheminement de l’énergie par les réseaux

L’acheminement de l’énergie représentent l’ensemble des coûts liés aux réseaux de transport et de distribution qui sont utilisés pour acheminer l’énergie. La facturation de l’acheminement est fixée par les pouvoirs publiques sur proposition de la Commission de régulation de l’énergie.

En électricité, sur un total de 5 millions de sites professionnels, 1 867 000 sites sont désormais en offre de marché, soit une nouvelle progression de 1,6 % (+ 29 000 sites) au 2nd trimestre 2018, qui confirme la tendance amorcée par l’envolée de ce début d’année (+6,6 %).

Source :
Fournisseur d’électricité pro Opéra Energie : https://media.opera-energie.com/nos-conseils/quelle-offre-energie-pour-un-pro/

Ainsi, cette partie de la facture ne dépend pas des fournisseurs ; ils la perçoivent puis la reversent directement aux gestionnaires de réseaux.

Taxes et contributions

Les taxes et contributions s’ajoutent à la facture hors taxes. Les taxes et contributions sont cadrées et définies par les pouvoirs publics. Les fournisseurs les perçoivent pour les reverser aux bénéficiaires.

Pour ce qui est de l’électricité, il existe quatre taxes distinctes :
– La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) finance les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des personnels relevant du régime des industries électriques et gazières.
 La Contribution au Service Public d’électricité (CSPE) est intégrée, en tant que recette, au budget de l’État.
– Les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) sont définies par chaque commune et chaque département.
– La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) s’applique avec un taux réduit de 5,5% sur l’abonnement HT et la CTA ; elle s’applique avec un taux de 20% sur le prix de l’électricité HT, sur la CSPE et les TCFE. 
 

Concernant le gaz naturel, trois taxes et contributions existent :

– La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) permet de financer les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des personnels relevant du régime des industries électriques et gazières.
– La Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) est intégrée, en tant que recette, au budget de l’État. 
–  La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) s’applique avec un taux réduit de 5,5% sur l’abonnement et la CTA ; elle s’applique avec un taux de 20% sur le prix du gaz naturel et sur la TICGN.