Une hôtesse d’accueil formée voit s’ouvrir beaucoup plus de portes lors de sa recherche d’emploi. Une formation diplômante l’aide également à mieux évoluer, par la suite, dans un ou plusieurs secteurs d’activité, voire à poursuivre sa formation. Quelles perspectives peut-on envisager, et quelle formation choisir ?

Compétences et aptitudes d’une hôtesse d’accueil

Une hôtesse d’accueil peut être amenée à travailler dans des environnements très variés. Les compétences de base sont généralement les mêmes dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, en établissement médical ou dans l’évènementiel. Accueillir, informer, guider. Mais des compétences plus spécifiques sont attendues dans bon nombre de secteurs.

Il peut s’agir d’effectuer des tâches de secrétariat, tenir un standard téléphonique, prendre des réservations, faire de la prospection, faire de la vente, ou assurer un service client. Les hôtesses d’accueil peuvent être polyvalentes, et s’adapter à des conditions de travail variables, surtout en début de carrière. Beaucoup exercent dans un domaine particulier, uniquement ou essentiellement dans l’hôtellerie, dans le commerce, avec des agences d’évènementiel, ou encore dans des établissements publics.

Dans tous les cas, une hôtesse est fréquemment le tout premier contact du public ou des clients. Elle incarne l’image de l’entreprise ou l’établissement pour lequel elle travaille. La présentation est évidemment capitale. Un grand sens du contact est primordial.

Une excellente expression orale est de rigueur. Pour certains postes, il est aussi demandé un bon niveau d’expression écrite. En outre, ce n’est pas systématique dans tous les secteurs, mais les hôtesses peuvent fréquemment travailler debout. C’est le cas pour une hôtesse en événementiel.

Mieux vaut se former pour exercer ce métier

Les métiers de l’accueil se préparent mieux en alternance ou avec des stages, pour une expérience de terrain. La formation la plus complète est le bac pro Métiers de l’accueil (depuis 2019). Il permet de travailler dans de nombreux secteurs d’activité, avec des savoir-faire en accueil et information, mais aussi toute une partie axée sur la relation commerciale. Ce bac professionnel permet notamment de continuer à se former en BTS.

Une hôtesse d’accueil à Lyon ou une autre ville où la demande est forte augmentera sensiblement ses chances avec la maîtrise d’une ou deux langues étrangères. C’est un atout considérable.

D’autres formations existent, parmi lesquelles des formations professionnelles plus axées sur un secteur en particulier, comme la formation Guide accompagnateur touristique. Certains CAP ou une expérience professionnelle dans le secteur de la vente ou de l’hôtellerie peuvent intéresser des recruteurs.