L’éducation thérapeutique est un domaine médical ayant pour objectif la meilleure prise en charge possible des patients atteints d’une maladie chronique. Cela passe par un parcours de soins personnalisés et pluridisciplinaires, dont fait partie l’infirmier. Explications.

La place de l’infirmier dans l’éducation thérapeutique

L’éducation thérapeutique est un domaine très spécifique dont l’application est précisée par la loi HPST du 21 juillet 2009 et l’article 1161-1 du code de la santé publique.

Ces lois établissent le rôle de l’éducation thérapeutique, qui permet aux patients de bénéficier d’un parcours de soins personnalisés ayant pour objectif d’améliorer leur autonomie. Chaque soignant à l’obligation de se former sur un module de 40 heures à ce domaine, si bien qu’il s’agira d’un indispensable demandé pour obtenir un job d’infirmier.

La formation de l’infirmier

De nombreux parcours scolaires sont possibles pour devenir infirmière ou infirmier comme par exemple un diplôme universitaire, des certificats de formation ou un parcours d’initiation et de sensibilisation.

Dès lors que vous envisagez une formation, renseignez-vous bien sur les parcours proposés. En effet, certains DU s’effectuent sur une seule année contre deux ans dans d’autres établissements. C’est la raison pour laquelle les rythmes sont très variables avec par exemple, une journée hebdomadaire contre une semaine trimestrielle.

A noter, les DU offrent de nombreuses possibilités grâce à l’obtention de crédits d’enseignement qui permettent de continuer ses études vers un Master. Le DU repose sur un tronc commun couplé à de nombreux ateliers, des séminaires et des entretiens avec des professionnels.

Quelle formation à l’éducation thérapeutique ?

Le module de formation à l’éducation thérapeutique permet l’obtention d’un certificat reconnu dans le domaine médical. Il dure souvent plus de 40 heures et se structure en différentes étapes.

La première consiste à mieux connaître l’éducation thérapeutique du patient (ETP), l’intérêt de démarches personnalisée ainsi que les modes d’apprentissages et relationnels à adopter avec un patient atteint d’une pathologie chronique. La seconde donne les clefs aux soignants pour développer une équipe pluridisciplinaire en éducation thérapeutique et mettre en place des séances d’ETP individuelles comme collectives.

Enfin, des mises en situations et des expérimentations de techniques diverses à utiliser auprès des futurs patients ponctuent le module de formation.

Une fois la formation terminée, les infirmiers ou infirmières peuvent ensuite choisir de pratiquer l’ETP en libéral ou en fonction publique.